1re édition du Salon de l’élevage du Burkina : Rendez-vous à Ouagadougou du 27 novembre au 1er décembre 2018

A une semaine de la tenue de la 1re édition du Salon de l’élevage du Burkina Faso (SABEL), Sommanogo Koutou, président du comité national d’organisation dudit salon, par ailleurs ministre des Ressources animales et halieutiques, était face aux Hommes de média, ce mardi 20 novembre 2018, à Ouagadougou. Il s’est agi, pour lui et ses collaborateurs, de tenir informée l’opinion publique des différentes activités du salon, mais aussi de rassurer quant à certains aspects clés, notamment le cadre sécuritaire.

Un salon uniquement dédié à l’élevage, et qui saura valoriser le secteur. C’est ce à quoi veulent aboutir les premières autorités du ministère des Ressources animales et halieutiques. En effet, prévue pour se tenir du 27 novembre au 1er décembre 2018, au SIAO, à Ouagadougou, la première édition du Salon de l’élevage du Burkina Faso (SABEL) s’articulera autour du thème central : « Place des productions animales et halieutiques dans le développement des bases productives et de compétitivité de l’économie nationale ».

Comme le fait également remarquer Sommanogo Koutou, président du comité national d’organisation du SABEL, par ailleurs ministre des Ressources animales et halieutiques, plusieurs activités, en plus de la cérémonie d’ouverture qui sera placée sous le très haut-patronage du président du Faso, Roch Kaboré, vont ponctuer ledit événement. Il s’agit des expositions, des communications et des dégustations.

Les expositions vont concerner deux types d’exposants : les présélectionnés de la commission compétition issus des treize régions du Burkina Faso et les exposants libres venant pour la découverte de leurs spécificités. A en croire le président du comité national d’organisation, actuellement, 182 exposants ont été retenus, c’est-à-dire 126 pour les animaux et 56 pour les transformateurs et innovateurs. Il fait de même fait savoir que les prévisions de 300 exposants sont en train d’être atteintes.

Le SABEL, c’est également des communications, des conférences et des panels
Plusieurs communications sur des thématiques en lien avec le secteur, des dires de la présidence du comité national d’organisation, sont prévues tout au long de ce salon. Elles seront alors animées par diverses personnalités. C’est le cas de la communication d’ouverture (sur le thème central) qui sera conjointement animée par le gouvernement (le ministre chargé de l’Economie et des Finances ainsi que le ministre des Ressources animales et halieutiques), le Chef de file de l’opposition politique du Burkina Faso (CFOP-BF), l’Alliance pour la majorité présidentielle (APMP), la société civile et les institutions financières.

Toutes ces personnalités, afin qu’elles puissent « décliner leur vision sur la place des productions animales et halieutiques dans le développement économique et social du Burkina Faso », a indiqué Sommanogo Koutou.

A ces communications s’ajouteront cinq conférences et huit panels, animés par des spécialistes, des responsables des différentes filières animales et d’anciens ministres du secteur. Il y aura également des rencontres B to B.

Pour ce qui est de l’autre activité, les dégustations, ce sera un espace consacré aux produits alimentaires d’origine animale. Il permettra au public de déguster les mets exposés.

Somme toute, l’objectif de ce 1er Salon de l’élevage est de « contribuer à la promotion de l’élevage et à la valorisation des produits animaux à travers la création d’une plateforme de rencontres et d’échanges entre tous les acteurs de ce secteur stratégique », a déclaré le premier responsable du comité national d’organisation du SABEL, avant de citer les filières qui y sont attendues : « bétail viande, cuir et peaux, lait, miel, porc, pisciculture, aviculture et élevage non-conventionnel ».

La 1re édition du SABEL sera parrainée par le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani. Le budget alloué, revu à la baisse, est désormais estimé à 472 millions de F CFA.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Suivez-nous sur:
0
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *