Dialogue politique au Burkina: L'Institut danois pour les partis et la démocratie à l'UNIR/PS

Une délégation de l’Institut danois pour les Partis et la Démocratie (IDPD), séjourne depuis lundi au Burkina Faso. Agence autonome du gouvernement danois pour la promotion de la démocratie et le dialogue entre les partis politiques, la délégation après avoir visité tour à tour l’Assemblée nationale, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), l’ADF/RDA, l’Opposition politique, le cap a été mis ce mercredi 29 août 2018 à l’Union pour la renaissance /parti sankariste (UNIR/PS).

Au siège de l’UNIR/PS, à bâton rompu, les échanges ont porté sur la nécessité d’un dialogue franc et fructueux entre les acteurs politiques burkinabè afin qu’ils soient des courroies de transmission au sein de leur formation politique tant de la majorité que de l’opposition politique.

Pour moi, l’approche de l’IDPD vient à point nommé. Car, elle offre la chance aux quatorze (14) partis politiques représentés à l’Assemblée nationale d’acquérir de nouvelles perspectives de résilience au contact de l’expérience danoise, d’accorder leurs violons pour poser les bases d’un véritable dialogue politique et social au Burkina Faso.

La phase pilote du projet pour le dialogue interpartis initié par l’IDPD avec la facilitation du Centre pour la gouvernance démocratique cours jusqu’en fin décembre 2018 à l’issue de laquelle, le projet va véritablement prendre son envol.

Bon vent au dialogue politique au Burkina !

Suivez-nous sur:
0
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 14 =