FEDES: Issaka OUEDRAOGO dit Ouédis a passé le témoin à Sami KAMBIRE

DECLARATION LIMINAIRE DE LA CONFERENCE DE PRESSE DE LA FEDES

Mesdames et messieurs les journalistes, hommes et femmes de média, bonjour !

 Merci pour votre présence effective à   cette conférence de presse de la Fédération nationale des scolaires étudiants sankaristes (FEDES), qui nous donnera l’occasion de vous  faire le bilan du parcours de ma mandature à la tête de cette structure, de relever les sillons d’actions déjà tracées et de passer officiellement le témoin à la nouvelle équipe qui vient d’être mise en place le lundi 24 septembre 2018 lors de son Assemblée Générale ordinaire conformément aux statuts et règlement intérieur de la FEDES.

D’ores et déjà, il est nécessaire de rappeler que la Fédération des scolaires et étudiants de l’Union pour la Renaissance Parti Sankariste est une structure qui regroupe toutes les structures des élèves et étudiants de toutes les universités publiques et privées  du Burkina. Cette structure que j’ai eu la charge de diriger depuis 2014 avant d’être appelé au Secrétariat exécutif national(SEN), du parti à l’issue du deuxième congrès ordinaire de janvier 2017 comme Secrétaire national chargé de l’information et la presse, poursuit  les objectifs et buts ci-après :

  • promouvoir et diffuser les idées et les valeurs défendues par le capitaine président Thomas SANKARA au sein de la communauté estudiantine et scolaire en général ;
  • lutter pour une décolonisation mentale de l’homme noir ;
  • rendre prépondérants les idéaux du parti au sein des écoles et universités publiques et privées ;
  • constituer un cadre de rencontres, d’échanges et d’épanouissements des élèves et étudiants;
  • et enfin de conquérir de façon démocratique le pouvoir d’Etat avec notre parti, l’UNIR/PS.

A cet titre, mes  camarades et moi avons   œuvré  auprès de l’UNIR/PS pour la conquête et la gestion du pouvoir d’Etat, en étant sur tous les fronts, à savoir la mobilisation des camardes pour les élections présidentielles et législatives de 2015 et des municipalités de 2016. Aussi, la FEDES, sur le terrain de lutte, a  mené bon nombre d’activités. Notre mobilisation a été également remarquable lors du dernier congrès de notre parti, tenu en janvier 2017.

Aussi, la FEDES  a tenu plusieurs conférences de presse dans le but de se prononcer sur des questions d’actualité et de la vie du parti, des conférences publiques, de l’organisation de  journées de salubrité, des opérations de dons de sang, de la tenue d’une rentrée politique co-organisée avec la jeunesse du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), un match gala avec la jeunesse estudiantine du MPP,tels ont été, entre autres, nos champs de  combat.

Il est également nécessaire de mentionner que je suis  arrivé à la tête de cette structure à une période où, il faut le noter, le contexte politique au Burkina Faso était rude. Rude car il était jalonné par le combat contre la modification de l’article 37 de notre constitution.

 Ainsi, la FEDES a   également participé activement  aux manifestations contre la modification de l’article 37 devant permettre à Blaise Compaoré de régner à vie, en témoigne les affiches et pancartes à l’effigie du parti que ses membres arboraient lors des différentes marches-meeting  et à  l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Aussi la FEDES a été visible lors de  la résistance active contre le coup d’Etat de septembre 2015 à travers sa participation remarquable à la radio de la résistance. La FEDES a aussi assuré la sécurité du camarade Président du parti pendant les moments plus difficiles.

Mesdames et messieurs les journalistes, camarades militants et militantes de la FEDES, pour  nous, élèves et Etudiants Sankaristes (FEDES), le combat politique s’accommode avec la formation scolaire et universitaire. Et pour cela, la FEDES est un creuset voire une école de formation politique et idéologique pour enrichir ses connaissances pour une société juste  en adéquation  avec les valeurs défendues par le capitaine Président Thomas SANKARA. Et c’est pourquoi nous soutenons avec force,  avec le dramaturge allemand Berlot Brecht que : « Le pire des analphabètes c’est l’analphabète politique ». En clair, la jeunesse doit se former non pas pour aujourd’hui mais pour l’avenir pour paraphraser Lénine.

Par ailleurs, je pense pour ma part, en tant que président sortant de la FEDES, travailler pour le rayonnement du Parti qui est l’UNIR/PS et surtout montrer que le combat politique requiert un certain nombre de valeurs, de sérénité et surtout de sacrifices que la jeunesse dans sa majorité écrasante se doit de cultiver pour redorer le blason des politiques africaines. En effet, la jeunesse doit être méritante si elle veut occuper la place qui est la sienne.

Chers journalistes et hommes de média, camarades militants et militantes de la FEDES, avant donc de passer officiellement le témoin à cette nouvelle équipe de la FEDES, je tiens d’abord à féliciter tous les membres de l’équipe sortante avec laquelle j’ai eu un grand plaisir à travailler même pendant les temps chaux de l’histoire politique de notre pays, courant 2014-2016.

 Au nouveau bureau  conduit par le camarade KAMBIRE Sami, je tiens également à vous féliciter pour votre brillante élection, libre, consensuelle et acceptée par tous les camarades présents à l’Assemblée Générale, le 24 septembre dernier, à la tête d’une telle structure de jeunesse Sankariste qu’est la FEDES.

Nonobstant les défis, aussi énormes que soient-ils, force est de reconnaitre que seul l’engagement politique, la détermination des camarades et la conviction vous permettront d’atteindre les objectifs   suscités. Vous devrez d’ores et déjà avoir à l’esprit, que vous pourrez ne pas être compris par moment dans votre ferme volonté de bien faire, tant à l’interne qu’à l’externe, mais en vos qualités d’héritiers du Président Sankara, retenez avec notre idôle que, « là où s’abat le désespoir s’élève la victoire des persévérants ».

Je vous remercie !

Avec le Peuple, victoire !

Fait à Ouagadougou, le 04 septembre 2018

Le Président sortant de la FEDES

       Issaka OUEDRAOGO

 

Suivez-nous sur:
0
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *