FIN DE SÉJOUR MILITANT au Nkrumah school en Afrique du sud du Camarade Bachirou Sore secrétaire national adjoint en charge de la presse et de l'information

 

 

 

Au nom de l’UNIR/PS il a représenté le Burkina Faso durant (3 ) trois semaines en Afrique du Sud à  un  rendez-vous international regroupant 80  militants activistes de 16 pays. Séminaires de formation, échanges culturelles, découvertes de lieux symboliques et historiques sont quelques activités ayant meublées  son fructueux séjour militant sur la terre de Steve Biko, Winnie MANDELA, Chris  Hani,…

Aux côtés des autres camarades, il a  capitalisé en termes d’expérience et de renforcement de compétences découvrant surtout la nécessité de la conjugaison de toutes les forces et énergies pour réaliser l’unité du continent autour des valeurs socialistes.

Le Nkurmah School est une école d’éducation politique panafricaine ayant pour mission l’apprentissage socialiste collectif et l’échange d’expériences pour les partis politiques, les syndicats, les mouvements de femmes, les groupes de jeunes, les mouvements paysans et d’autres organisations populaires. Cette école est conduite par le secrétariat « Panafricanisme aujourd’hui » et  dirigé par l’Union nationale des travailleurs du métal de l’Afrique du Sud (NUMSA) et le Parti socialiste (Zambie). Cette initiative  a été inspirée de l’expérience de l’Amérique latine

Dixième promotion  issue de cette école ,ils ont  pris comme nom de baptême FIELDMORE et comme slogan “we are internationaliste”.  FIELDMORE a été membres fondateurs de l’école ,il a combattu en Angola et Afrique du sud pour l’indépendance. A travers ce slogan ils ont  voulu afficher leur  volonté ferme de poursuivre la lutte partout où le devoir nous appelle .

Au nom du président Me Sankara il a remercié les responsables de cette école  pour le  choix porté à l’UNIR/PS .En effet notre parti est pour le moment le seul  parti politique de l’Afrique de l’Ouest francophone à  être   admis à  ce gigantesque programme.

il a presenté la vision du parti sur le panafricanisme.

Le panafricanisme se décline dans le  programme de l’UNIR/PS  sous la forme de mutualisation inter Etats au sein des espaces sous régionaux et régionaux et à l’échelle continentale dans les domaines : de la monnaie commune régionale bâtie par séquences successives ;de la citoyenneté africaine et du passeport africain ;du parlement populaire africain ;de la force armée africaine ;de la cour africaine de justice et des droits humains,de la réalisation de grands projet sous régionaux et régionaux (routes, chemin de fer, énergie, …) , de la transformation de nos institutions sous régionales et régionales (UEMOA, CEDEAO) afin qu’elles passent des institutions des Etats à celles des peuples.

 

Suivez-nous sur:
0
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *