L’UNIR/PS demande aux Burkinabè d’aider les forces de l’ordre à « dénicher et traquer les forces du mal »

Ceci est une déclaration de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) sur la situation nationale.

Le Burkina Faso a fait l’objet d’attaques terroristes ces derniers jours. En effet le vendredi, 15 janvier 2016, l’hôtel Splendide et le restaurant Cappuccino, tous situés sur l’avenue Kwamé N’Krumah ont été visés par des attaques djihadistes aux environs de 19H, faisant 29 morts et une soixantaine de blessés.

Dans la même journée de vendredi, une attaque contre des gendarmes en mission dans le village de Tin Abao, localité située à une quarantaine de km de Tin Akoff ( 40 km ) de Gorom Gorom, a fait deux morts dont un gendarme et un civil et deux gendarmes blessés. Toujours, au cours de cette même soirée, deux Autrichiens ont été enlevés à Djibo, dans la province du Soum.

Devant, ces actes atroces, inhumains, barbares, ignobles et lâches, l’UNIR/PS condamne avec fermeté ces attaques terroristes, qui fragilisent la quiétude et sèment la panique au sein de la population à un moment où le pays renoue avec la démocratie et entend relancer son économie.

Face à cette ignominie et douloureux moment, l’UNIR/PS s’incline devant la mémoire des victimes, présente ses sincères condoléances et éplorées aux familles des disparus ; souhaite prompt rétablissement aux différents blessés.

L’UNIR/PS salue avec véhémence la bravoure, la détermination, les actions conjuguées et le professionnalisme par lesquels les forces de l’ordre et de sécurité burkinabè en intelligence avec celles françaises et américaines ont fait preuve pour libérer les otages et venir à bout des assaillants.

En rappel, en avril et octobre 2015, des djihadistes enlevaient successivement un expatrié Roumain sur le site de Tambao et attaquaient la gendarmerie de Samorogouan.

Au regard de la montée en puissance des terroristes sur le sol burkinabé, l’UNIR/PS en appelle à la lutte patriotique de tous les fils et filles de notre pays pour vaincre ce mal du siècle. Si l’humanité a vaincu le nazisme, l’UNIR/PS est convaincue que l’humanité vaincra aussi le terrorisme quelle qu’en soit sa forme et sa couleur.

Aussi, l’UNIR/PS encourage et exhorte les autorités burkinabé à renforcer davantage les dispositifs sécuritaires, à prendre des mesures fortes et à collaborer avec les pays de la sous-région pour faire barrage à la menace djihadiste ;

L’UNIR/PS salue d’ores et déjà les mesures prises par le chef de l’Etat et son gouvernement et lance enfin un vibrant appel à la vigilance de la part de la population et les invite à collaborer avec les forces de l’ordre et de sécurité afin de dénicher et traquer partout les forces du mal.

Au terrorisme, opposons- lui une vraie résistance nationale et patriotique !

Pas un pas sans le peuple !
Avec le peuple victoire !
La patrie ou la mort, nous vaincrons !

Ouagadougou, le 17/01/2016

Le Président de l’UNIR/PS

Maître Bénéwendé Stanislas Sankara
Chevalier de l’Ordre national

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 ⁄ 1 =